Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Floyd Glacyalski

Fluide (très) Glacial

Mi-septembre, Eric Deup, chroniqueur à Fluide Glacial, le magazine d'Umour et de Bandessinées créé en 1975 par Gotlib, reçoit un courrier émanant de la direction du journal et signé Louis Delas : "Je dois vous informer que nous sommes amenés à envisager à votre égard une mesure de licenciement. FLUIDE GLACIAL, umour & bandessinées."

Immédiatement, un groupe de soutien au journaliste "Sauvons Deup (et l'Umour) !!!" se crée en réaction.

Aujourd'hui, Deup, après un avertissement, s'est vu confié à nouveau la page qu'il tenait dans le magazine.

Il n'en reste pas moins que le nouveau rédacteur-en-chef, Christophe Goffette, à l'origine de la tentative d'éviction du chroniqueur, fait, depuis son arrivée, main-basse sur le journal, s'y réservant plusieurs pages signées de son nom ou de pseudos et y introduisant ses petits copains au talent plus que discutable.

Archives

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 16:13

C'est très simple.

Envoyez un mail à Christine LERICHE : cleriche@fluideglacial.com

en lui demandant de résilier votre abonnement et le remboursement des numéros restants.

Demandez que ce soit fait par chèque. Ca met un peu de temps. Si ça tarde, demandez o$ ça en est.

Mais, elle doit commencer à avoir l'habitude.

 

Personnellement, j'ai mis Goffette en copie (cgoffette@fluideglacial.com).

Partager cet article

Repost 0
Published by Floyd Glacyalski - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

maurer 20/04/2016 06:35

pourriez vous avoir la gentillesse de modifier mon adresse d'envoi : Patrick Maurer quartier de lescouperle ancienne route du goalard 32100 condom en annulation du lieu-dit brichot 47170 lannes j'ai déménagé depuis plusieurs mois et mon transfert postal est arrivé au bout du contrat. Merci bien a vous PM

Jacques-Yves Calvinus 28/02/2012 15:35

Y'a pas que Deup qui bosse à FG... Et comme il va revenir, ça va repartir comme en 14! (souvenez vous en 14 la pâtée qu'on leur à mis... hum!). Sinon, il ne nous restera que Psycopat pour se
marrer!!!
L'espoir fait vivre (encore un peu).